Nuage de mots

Bricolage (64)
Couture (304)
Cuisine (16)
Ecole (60)
Liens (59)
Livres (28)
Musique (57)
Photo (46)
poupée (4)
Tricot (74)
Vie quotidienne (147)
Voyages (40)

WP Cumulus Flash tag cloud by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.

Archive pour la catégorie ‘Ecole’

Mardi presque terminé

« Plus que un mardi maîtresse ».

J’ai de plus en plus de mal à expliquer, défendre mon métier auprès de mon entourage…
Et quand j’entends « Allez, bientôt les vacances » alors qu’on est fin mai…
Je me tais et je souris.

Parce que le tourbillon du mois de Juin, il est inexplicable pour qui ne le vit pas.
Inconcevable pour les non initiés.

D’abord, il y a les kermesses, les expos d’école et les spectacles en tous genres,
ça, on le vit tous, instits et parents
bon, tu multiplies par 2 pour les festivités de tes enfants et les tiennes mais bon…
Mais…. ça, ce n’est que la partie visible de l’iceberg !!

Alors, après tu ajoutes le boulot « juste » de classe.
Parce que jusqu’au bout, tu leur fais apprendre des trucs aux élèves,
Donc tu prépares ta classe,
Tu prépares tes évaluations (que tu fais passer, que tu corriges, dont tu reportes les notes)
Puis tu remplis les livrets (50 items fois 30 élèves, fais le calcul)
Et puis tu écris un petit mot en bas du dit livret,
Et comme tu es consciencieuse, tu y réfléchis en amont,
Tu te réveilles parfois la nuit
Tu es soucieuse parce que non, pour Simon, tu n’as pas trouvé LA formule assez encourageante…
Et que « Très bon travail » pour Sidonie, c’est trop sec.

Ensuite, il y a la fatigue physique,
Celle des élèves, qui te retournent ta classe, qui sont « dynamiques »,
Tu es durant un mois dans un bruit permanent,
Bon, ça ne change pas tellement de d’habitude mais en plus sonore

Mais le mois de Juin c’est aussi celui de la réunionite !
Le midi, le soir… TOUS les midis, TOUS les soirs…
Des bilans de classe, de coop, des conseils d’école,
Des répartitions des futures classes,
Où tu dois rester bien attentive,
Pour éviter de se ramasser la classe poubelle.
Pour que tout se passe dans la bonne humeur…

Et puis, au bout de dix mois,
Tu ne supportes plus la énième crise de celui qui te lance ses chaussures à la figure,
Celle qui chouine parce que son voisin lui a touché le bras,
Celui qui te répond 4 quand tu lui demandes le chiffre qui vient après le 2…

Et puis… Plus que un mardi.

Alors tu les regardes,
Et tu sais qu’ils ont fait du chemin.
Tu les vois écrire appliqués,
Manipuler les ateliers sans aide, avec plaisir,
Tu regardes celui qui levait à peine les yeux et qui sourit à un autre,
Tu t’émeus de voir celui qui doutais de tout et surtout de lui, poser la main sur le bras de sa voisine
Et l’entendre lui chuchoter « ne t’inquiète pas, tu vas y arriver ».
Tu as les yeux embrumés de te dire que ces 29 individus,
Tu les as vus grandir,
Tu t’es fâchée, tu as souri, tu les as accompagnés.
Tu connais des petits bouts de vie de chacun (si vous saviez ce qu’ils nous racontent…)
Tu sais que tu leur as laissé des petits bouts de toi (mes élèves disent à merveille « scrogneugneu »).

Alors, épuisée que tu es, tu te dis plus que un mardi et tu savoures chaque minute.
Et quand on te dit fin mai : « Allez, bientôt les vacances »,
Tu te tais et tu souris….

Pas de jolies couleurs dans le texte aujourd’hui,
Pardon, j’ai une expo et des classeurs à terminer !
Plus que un mardi…

Edit (Merci Anne) :

Fan de Jack un jour, fan de Jack toujours !! (son blog ici)



Mercredi ateliers autonomés #3

Voilà le meuble qui contient les ateliers :

Voici la suite des ateliers (cette fois, c’est avec un peu plus de bidouillage maison…) :


Coussins tactiles (d’après une idée de chez elle ici) : carrés de tissus 10 x 10 remplis de : pâtes, trombones, semoule, blé, noisettes, polystyrene, lentilles…)


Motricité fine : les écrous. Planche de contreplaqué doublée de moquette dessous, vis et écrous de différentes tailles.
Bon, là, j’ai un beau-père très bricoleur… Il en existe en plastique chez Nathan aussi…


Discrimination visuelle et motricité fine : pinces à linge en bois, rectangles avec nuanciers de couleur plastifiés, même nuancier plastifié et collé sur les pinces (trouvé en magasin de peinture)


Discrimination visuelle : la roue des couleurs. Nuancier de peinture collé sur rectangles de cagette.
Un classique chez Montessori. Il rend très joli MAIS je n’ai pas obtenu un véritable dégradé donc les élèves ne le comprennent pas et l’ont complètement délaissé… A refaire autrement donc.


Découvrir l’écrit : lecture des prénoms de la classe en capitales.
Travail sur « c’est moi le plus fort ». Photocopier la couverture sur du calque. Puis prendre les élèves en photo comme ci-dessous :

Les élèves écrivent ensuite leur prénom sous la photo.
L’atelier consiste à lire le prénom (le loup cache l’enfant qui est derrière et le calque laisse apparaître le prénom), on vérifie sa lecture en tournant le calque et en découvrant la photo.
Un des plus gros succès auprès des élèves et une véritable progression dans son utilisation (au départ, ils s’amusaient « juste » à tourner le calque, puis essai de lecture. Aujourd’hui, ils lisent tous les prénoms et s’auto-corrigent).

Je vous montrerai ceux que je mets en place pour la dernière période (et ceux que j’ai oubliés !) bientôt.


Lundi ateliers autonomés #2

Voilà les ateliers qui demandent un bidouillage simple
(papiers à imprimer et plastifier, bouchons et marqueurs…)

Motricité fine. De la pâte à modeler, des fiches modèles trouvées (plastifiées)
Si quelqu’un a un « truc » pour que la pâte à modeler ne durcisse pas… Les élèves s’échinent à mal fermer les pots… Je n’ai à ce jour pas de solution miracle ! A bon entendeur…


Phonologie. 4 paniers selon 4 voyelles. Images à classer selon la syllabe entendue dans le mot.
J’ai fabriqué ce jeu lorsque j’étais en CLIN (non francophones) avec des images sur CD-rom mais il est facilement rebidouillable avec des images de Phono. On trouve aussi avec d’autres sons ici.

Pour l’instant, le travail sur les syllabes simples est déjà laborieux pour les GS. Surtout en autonomie.


Découvrir l’écrit. Feuilles A4 où j’ai tracé le tour de bouchons de lait et écrit l’alphabet en capitales. Bouchons de lait (demandés en début d’année aux parents) avec lettre minuscule écrit au marqueur dessus et en capitales à l’intérieur (donc auto-correctif)


Découvrir l’écrit. Alphabet plastifié et lettres aimantées de la classe


Motricité fine. Trombones et rectangles en canson épais avec cases tracées.

Découvrir l’écrit. Semoule, bac carton couvercle de papier à photocopieuse, modèles lettres plastifiées, reliées par un morceau de laine. (Mon ATSEM qui balaie deux fois plus me déteste MAIS les élèves qui en ont mis beaucoup trop par terre apprennent eux aussi à balayer et ramasser, double apprentissage !!)

Numération. Bouchons récupérés auprès des parents. (bouchons eau bleus et bouchons lait verts), nombres écrits au marqueur.
A partir de Janvier, j’ai ajouté les nombres jusqu’à 50.


Mesure. Pailles plastiques de couleur de grande surface coupées au ciseau.

Numération. Tableau tracé sur une feuille A4 et plastifié, jeu de dominos acheté en quincaillerie (2-3€)

Et en pratique :



Dimanche ateliers autonomés #1

Cela faisait un moment que je voulais le faire…
Et puis le temps file.
Mais si je m’y suis mise c’est aussi grâce aux ressources en ligne,
Celles qui prennent le temps de
Donc je m’y mets !

Envie de montrer en images les ateliers autonomes d’inspiration Montessori
(tout n’est pas du pur Montessori, loin de là !)
Qui m’ont beaucoup aidée cette année…
Pour gérer les différences de rythme,
Pour travailler des choses avec peu de matériel,
Pour développer l’autonomie.
Et le succès a vraiment été au rendez-vous !

Je n’ai rien inventé seule…
On trouve beaucoup d’exemples sur internet…
J’en ai répertorié pas mal dans ce tableau pinterest

J’ai commencé par chercher des meubles pour les ranger.
meubles devant loger dans une classe minuscule pour 30 élèves
J’ai donc investi dans 2 meubles comme celui-ci
Et ai coupé au grand ciseau les butées plastiques
Pour que les tiroirs soient transportables.
Ils sont également tous interchangeables. Pas de place attitrée.
Ce qui facilite le rangement !

Chaque tiroir contient donc un atelier autonome.
Et sur chaque tiroir est collée une photo de ce qu’il contient.

Pour les introduire, j’en ai présenté  2 à 3 par jour.
En manipulant devant les élèves et expliquant comment ranger le matériel.

Pour info, j’ai une classe de MS-GS (avec 15 MS et 14 GS)

Voici la première série (qui ne nécessitent aucun bricolage) :


Motricité fine, pince et bac à glaçons from Gi-fi, bol plastique from Hema, glands rapportés par un élève


Motricité fine, Pince et bac à glaçons from Gi-fi, bol plastique from Hema, bouchons en liège coupés en 2 (pour qu’ils rentrent dans les compartiments du bac à glaçons !)


Motricité fine et tri : graines de haricots à manger, bols plastiques from Hema, pince à épiler de grande surface


Motricité fine, perles en bois de la classe, bols plastiques from Hema, cuillère lait en poudre bébé (de la mésange mais facilement récupérable chez les parents d’élèves)

Motricité fine et tri, bols plastiques toujours from Hema (1€ les 5 je crois), pince from Gi-fi, pompons couleur de chez amazon (je n’ai pas retrouvé la référence exacte mais de ce genre-là)


Repérage dans l’espace. On a tous ces jeux dans nos placards… Très bien faits, il m’en restait 3 boîtes (ayant des groupes de 8 enfants…). Idéal donc pour les ateliers autonomes.

La suite très vite ! (si cela vous intéresse…)
N’hésitez pas à poser vos questions, faire partager votre propre expérience… Je suis toujours preneuse d’idées !!!

Jeudi inspectée

J’ai été inspectée aujourd’hui.
Les derniers jours furent difficiles.
Beaucoup de stress.
J’en suis sortie éprouvée,
« Maîtresse, t’as le cerveau tout rouge » m’a même dit un élève !
L’ensemble s’est plutôt bien passé.
J’ai été un peu déçue du manque de reconnaissance
Face à l’investissement, au travail
J’en attendais sûrement trop.

Et puis… j’ai reçu un mail de mon amie instit aussi,
Qui doute aussi,
Avec qui je discute, à qui j’essaie de donner des bidouilles de conseils,
Et en la lisant, j’ai juste compris pourquoi j’ai choisi ce métier.
Pourquoi je continue malgré les doutes.
Elle est là notre reconnaissance.
Parce que nous, enseignantes /gnants) on a toutes / tous croisé un petit Amarou…

Anne m’écrit donc  (j’ai eu son accord pour citer son mail !) :

« Moment de grâce.

Après la sieste, Amarou vient me voir, il veut bien tracer des ronds sur la petite assiette en carton peinte le matin à l’encre. Il empoigne la craie grasse comme seuls les enfants de 3 ans ou moins savent si bien faire, tire la langue et.. trace un truc qui ressemble à tout sauf à un rond (avec un morceau sur la table). Il me regarde désemparé, il a du voir mon air atterré et fatigué (classe abominable aujourd’hui, mort au Père Noël).
Idée de génie: on fait le crocodile avec la main, on chope la craie et haha, ça ressemble plus à une prise en main correcte. En plus, ça le fait bien rigoler le croco.
Je mets la main autour de sa main et nous voilà repartis pour un rond. Il a ouvert grands les yeux: un vrai rond sur son assiette à lui ! Il a ensuite tracé un 2e (pas très) rond, tout seul, la bouche ouverte. Et là, il m’a regardée avec de tels yeux, j’ai cru qu’il allait pleurer de bonheur: « e suis « an » hein maîesse » ? Et il a tracé des ronds jusqu’à ce que je sonne, sur une feuille, une ardoise, le tableau…

Voilà, il y a des jours où rien ne va au boulot.
Et puis vers 15h30, la journée change…

Ca fait du bien. »

Merci Anne de m’avoir remis le sens des priorités en place !

Ceci n’est évidemment pas le travail d’Amarou qui est en PS mais celui de mes GS, des ronds quoi !

Dimanche pommé #2

Un jeu fabriqué pour le noël du moineau il y a 2 ans,
A voir ici,
Je l’ai pris par hasard pour l’essayer avec ma classe (MS-GS pour rappel)
Et…. GROS succès inattendu !
Je me suis donc dit que ça pourrait servir à d’autres…

La fabrication :

Ma version a été faite en contreplaqué et tissu mais il est faisable en tissu entièrement (elle est en train d’en faire une version comme celle là).
Il faut juste une matière où la préhension est simple car les pommes doivent être facilement retournées.

Donc il faut :
- un tapis de jeu représentant un arbre
- des pommes que l’on peut retourner (x 25)
- 4 plaquettes où figurent 4 pommes (cf photo plus bas)
- une pochette pour ranger le tout

Astuce : dans la version que j’ai réalisée les pochettes se trouvent derrière le plateau de jeu. Je le voulais facilement transportable.

La règle du jeu :
Nombre de joueurs : 4
But du jeu : être le premier à avoir 4 pommes sans ver sur sa plaquette.
Le premier joueur prend une pomme et la retourne, 2 cas de figure :
–> derrière la pomme se trouve un ver. Le joueur repose alors la pomme sur l’arbre.
–> Il n’y a pas de ver. Le  joueur prend la pomme et la pose sur sa plaquette.

Les vers en peinture blanche.

La fameuse plaquette sur laquelle chaque joueur pose ses pommes gagnées (réalisées dans ma version en bois de cageot).

Côté pédago :

- Aucun enjeu numérique certes. MAIS de nombreux atouts :
–> en PS : parfait pour introduire les premiers jeux de société, le tour de jeu, qui a gagné…
–> en MS : remet les choses en route en début d’année. Se joue en autonomie (bien que certains soient si pressés de retourner les pommes que « chacun son tour » soit vite oublié…). J’y ai ajouté un objet (gobelet, bâton, pion…) pour symboliser le tour de rôle.
–> en GS : jeu qui n’a pas d’énorme intérêt sinon d’être en complète autonomie…

Je pensais m’en servir un peu rapidement mais c’était sans compter sur le succès qu’il a auprès de mes élèves.
Résultat : à l’accueil, les MS expliquent les règles aux GS et jouent avec eux avec plaisir. Il me sert d’atelier en totale autonomie (ce qui me permet d’être en dirigé avec 4 élèves et d’inverser ensuite).
Mes MS ont ENFIN compris que lorsqu’ils ont gagné, ils n’ont pas besoin de traverser la classe avec leur plaquette à la main (et les pommes dessus) pour me les montrer…

Je serais curieuse de voir vos versions si vous en réalisez !

Jeudi champagné !!!

Résultat définitif : I’m back en maternelle !!!
Retour au vrai, au patouillage, aux apprentissages fondamentaux, à l’épanouissement de l’enfant, à la pratique de montessori

Bref : Youpi !!!

Mercredi homophobé

Hier on a vu « Tomboy » au cinéma avec l’école.
Hier j’ai discuté avec mes ce2 que oui, les garçons avaient le droit de jouer à la barbie ou de porter du rose et filles au foot,
Hier l’instit des cm1 a dû leur rappeler que non, l’homosexualité n’était NI un handicap, NI une maladie
On en est loin des générations futures tolérantes….

Et puis pour nous remonter le moral, à nous instits, bons à rien et toujours en vacances…  clic ici
On vient d’être « déclassés » par l’INSEE, contrairement aux profs de collège…
Allez, on se change les idées en bricolant les calendriers de l’avent !

Mardi apocalypsé

Un lundi dans un ce2 parisien chic chic….

Moi : « Bah… Alphonse ! qu’est ce qui se passe ? Pourquoi tu pleures ?
- Bouhouhouhou… C’est Oreste…
- Qu’est ce qu’il y a ? Oreste t’a tapé ?
- Bouhouhouou… Non…. Il m’a dit que des scientifiques…
- Des scientifiques ?
- Oui, des scientifiques ont dit que le 21 décembre prochain c’était la fin du monde ! Et même que le soleil va venir s’écraser sur la Terre… Bouhouuuu… »

Je dois gérer de ces PROBLEMES moi !!!

Lundi prérentré

Haut les coeurs !
on court d’une école à l’autre…
on essaie de s’imaginer à quoi ça ressemble déjà un ce1 (ou ce2)
Et puis, se dire que la rentrée, finalement, c’est vite passé !!

Image de chez lui… Il me fait toujours tant rire…

Et bonne toute première rentrée à tous les petits bouts que je connais (virtuellement ou dans la vraie vie) !